Langues régionales

Nous voulons consacrer 1,5 % du budget au développement des langues régionales. Sensibilisation et apprentissage dès le plus jeune âge, soutien aux trois réseaux : Div Yezh, Divaskell, Diwan, partenariats avec les associations et médias qui défendent ce qui participe de notre patrimoine culturel.

La transmission des langues régionales ne se fait plus dans les familles. Nous devons en défendre la pratique dès le plus jeune âge et tout au long de la vie. Il en va de la défense de notre culture et de notre patrimoine ; sans quoi, nous ne saurons plus rien de nos paysages, nos lieux dits, nos traditions, nos expressions populaires. Une vice présidence à la politique linguistique (breton, gallo) aura légitimité à intervenir dans le cadre de toutes les compétences de la Région (lycées, formation professionnelle, mobilités, culture, sport…). Nous relancerons la nouvelle convention Etat Région 2021-2026 pour disposer vraiment et concrètement des moyens de nos ambitions, notamment en matière d’enseignement de la langue et de soutien aux enseignants. Nous devons doubler le montant des aides pour la formation des futurs Atsem bilingues (dispositif Desk petite enfance), des étudiants se destinant à l’enseignement en breton (dispositif Skoazell) et des enseignants en exercice souhaitant enseigner en breton (dispositif Desk enseignement) et ce, quel que soit le réseau d’enseignement. Nous augmenterons le budget consacré aux langues régionales jusqu’à atteindre 1,5% du budget de la Région (aujourd’hui, moins de 0,50 %). Nous évaluerons les dépenses actuelles, le résultat obtenu, les actions à mettre en place pendant la durée du mandat. L’utilisation du breton dans les services de la Région sera sanctuarisé et un plan de formation à la langue bretonne sera proposé aux agents territoriaux volontaires. Dans le cadre de la Loi Bretagne, nous demanderons à être chef de file pour la promotion des langues.


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *