La liste en Côtes-d’Armor

1. Marc Le Fur

64 ans, Quintin, Député de la circonscription de Loudéac-Lamballe, vice-président de l’Assemblée nationale, conseiller régional sortant.

Marc Le Fur a la Bretagne dans la peau. Originaire de la Bretagne intérieure, de la Haute Cornouaille, du Poher, Marc Le Fur est le député de Loudéac et Lamballe entre 1993 à 1997 puis sans discontinuer de 2002. Il est vice-président de l’Assemblée nationale depuis 2007.
Tous les sujets bretons le passionnent. Il fait introduire les langues régionales dans la constitution en 2008, il est un fervent défenseur de la réunification pour que le Pays nantais soit enfin considéré officiellement comme étant en Bretagne. Il est du combat contre l’écotaxe en 2013 aux côtés des salariés et des chefs d’entreprise de Bretagne pour que nous ne soyons pas pénalisés par Paris.
Marc Le Fur est aussi un fin connaisseur des dossiers agricoles. Candidat au Conseil régional en 2015, il publie un livre “Le choix de la Bretagne” où il décrit sa vision de notre région à la fois fermement enracinée dans son identité et résolue dans la volonté de continuer à se développer.
Depuis 2015, président du Groupe Droite, Centre et Régionaliste au Conseil régional, il fait valoir ses valeurs et cette vision de la Bretagne avec la verve et le tempérament qu’on lui connaît.

2. Véronique Méheust

60 ans, Pleudihen-sur-Rance, adjointe au maire, conseillère départementale des Côtes-d’Armor.

Des bords de Rance aux forêts de Bretagne, Véronique Méheust connais sa biodiversité bretonne sur le bout des doigts. Engagée initialement chez “Chasse, pêche, nature et tradition”, elle est aujourd’hui adjointe à Pleudihen-sur-Rance et conseillère départementale des Côtes d’Armor. Elle y a exercé pendant 5 ans et demi les responsabilités de vice-présidente en charge de l’environnement des mobilités.
Véronique Méheut est née il y a 60 ans à Paris et a épousé la Bretagne en y fondant une famille de deux enfants. Professionnellement, ingénieur en agriculture, elle fait du courtage en céréales et connait les réalités du monde agricole.
Véronique Méheut est passionnée de chasse sous toutes ces formes. “ Les chasseurs figurent aujourd’hui en Bretagne parmi les premiers protecteurs de la nature”
affirme-t-elle. Véronique Méheust défend la ruralité sous toutes ses formes « des agriculteurs aux chasseurs en passant par les pêcheurs, les ruraux sont les premiers défenseurs de la biodiversité ».

3. Stéphane de Sallier Dupin

52 ans, Lamballe, conseiller municipal, conseiller communautaire de Lamballe Terre et Mer, conseiller régional sortant.

Stéphane de Sallier Dupin, 52 ans, est conseiller municipal de Lamballe et depuis 2008. Il siège également à Lamballe Terre et Mer. Conseiller régional de Bretagne depuis 2010, il s’est particulièrement investi dans le développement numérique, les questions d’urbanisme et la commission du développement durable. Pour lui, « La Bretagne, après 17 ans d’une même majorité, a besoin de changer de Gouvernance si elle veut pouvoir se hisser à la hauteur des enjeux d’aujourd’hui. Isabelle Le Callennec, parce qu’elle est concrète et recherche avant tout des solutions, est pour moi celle qui peut hisser haut la Bretagne. »

4. Caroline Ollivro

52 ans, Paimpol, enseignante, conseillère municipale.

Caroline Ollivro, 52 ans, est professeur d’histoire-géographie au Collège Chombart De Lauwe à Paimpol. Elle est née en 1968 à Quimperlé, d’une mère d’origine italienne et d’un père breton, d’origine polonaise.

Elle entame dans un premier temps un engagement militant fort, à travers sa participation à des cercles de réflexion et à des associations engagées pour notre région. Son engagement politique n’a pas tardé à germer. « D’une part, contre cette injustice faite aux Bretons par l’État de les priver de leur histoire, de leur langue, mais aussi de malmener leur territoire en niant la réalité B5 (la Bretagne réunifiée). D’autre part, en rejetant le centralisme de l’État français et sa ringardise, à l’heure où tous les États qui comptent en Europe sont fortement ou totalement décentralisés. »

Elle devient notamment porte-parole de Breizh Europa et est élue Conseillère municipale dans sa ville. Au sein de la liste « Hissons Haut La Bretagne » elle souhaite s’engager pleinement pour sa région, notamment sur les sujets liés à l’aménagement des territoires, l’environnement et l’Europe.

5. Hervé Guélou

59 ans, Plufur, agriculteur bio, maire, conseiller régional sortant, conseiller délégué à Lannion Trégor Communauté.

Hervé Guelou, 59 ans, agriculteur en mode bio, est père de trois enfants. Édile de la commune de Plufur en plein cœur du Trégor depuis 1995, Hervé Guélou est un élu qui a envie de « voir aboutir de beaux projets ». Conseiller régional sortant pour le groupe Droite, Centre et Régionalistes, il est également Conseiller délégué de Lannion Trégor Communauté et Président de la Société d’économie mixte de Lannion (Sem-SPLA). En avril 2021, il est élu à la tête de la Fédération des Républicains des Côtes-d’Armor.

Costarmoricain dans l’âme et homme d’engagement, il déplore le fait que la « tendance » actuelle délaisse le monde rural. Quotidiennement, dans ses fonctions, Hervé Guélou travaille à l’équilibre et l’équité du développement de notre territoire pour favoriser l’essor économique de l’artisanat local.

Fervent défenseur de la capacité à faire ensemble, pour lui « La collectivité régionale est l’échelon le plus approprié à la mise en œuvre des engagements et des convictions que je défends ». Locuteur de breton, amoureux de notre belle région, Hervé Guélou à la Bretagne dans le sang et compte bien « Hisser haut la Bretagne » les 20 et 27 juin prochain.

6. Martine Tison

66 ans, Callac, conseillère régionale sortante, conseillère municipale, présidente de Callac culture.

Martine Tison, 66 ans, infirmière à la retraire est aujourd’hui co-directrice du Callac Soft College, un centre de formation aux métiers du numérique. Femme de culture, Martine est également Présidente de Callac Culture et Administratrice de Radio Kreiz Breizh. Politiquement engagée, Martine Tison est Conseillère municipale de la commune de Callac dans les Côtes-d’Armor, elle est également Conseillère régionale sortante.

Martine Tison porte un vif intérêt aux problématiques de santé, de par sa profession d’infirmière hospitalière pendant 20 ans et libérale pendant 22 ans. La formation, la transmission et la mémoire sont aussi des sujets qui lui tiennent à cœur et pour lesquels elle a décidé de s’engager au sein de la liste « Hissons Haut La Bretagne » pour apporter son expérience. Ardente défenseure des territoires ruraux, elle a pour objectif de « hisser haut » et la nécessité de « hisser haut » toutes les zones du Centre et de l’Ouest breton.

7. Eric Robin

51 ans, Merdrignac, gestionnaire en assurances, maire, vice-président de Loudéac Communauté Bretagne Centre en charge du développement économique.

Eric Robin, 51 ans, est gestionnaire en assurance. Parallèlement il est également Maire de Merdrignac, Vice-président chargé du développement économique et de l ’emploi à la Communauté de communes Loudéac Communauté – Bretagne Centre et Président du GIP Hardouinais-Mené ( cuisine centrale). Il s’engage au sein de notre liste pour contribuer à l’accompagnement des dirigeants d’entreprise bretons, favoriser le développement économique, qui est selon lui “ générateur d’emploi et de richesse pour le développement d’autres thématiques ( transition écologique, culture, sport, mobilité..)”. Au sein de notre liste, Eric Robin souhaite également appliquer des politiques de formation en adéquation avec les besoins en main d’ œuvre de nos entreprises, améliorer la justice sociale et avoir une cohérence d ‘aménagement du territoire breton.

8. Martine Gautier

63 ans, Guingamp, cheffe d’entreprise.

Martine Gautier est  dirigeante associée (Gautier Toiture) de Guingamp est bien connue pour son investissement, tant professionnel qu’associatif.

Elle est adhérente à l’U2P dont dépend la CAPEB. Elle défend les entreprises du bâtiment (et les autres) notamment dans le cadre social et de la formation. “Les métiers du bâtiment sont à revaloriser” affirme-t-elle. Elle siège au conseil d’administration de Clévacances et fais la promotion de la côte de Granit rose.

Forte de quinze années d’exercice dans des cabinets d’avocat et ayant repris des études de clerc d’avocat en formation continue, Martine Gautier est une spécialiste de la procédure et de la gestion de conflits : « je reste dans l’écoute, l’empathie et privilégie la communication et l’échange ».

Martine Gautier est bien connue autour de Guingamp, et bien au-delà, pour son investissement tant professionnel qu’associatif, elle qui est investie au sein de nombreux organismes bretons. Fidèle supportrice d’En-Avant Guingamp, elle a été bénévole au club pendant 14 ans. Amoureuse de la Bretagne dans son ensemble, elle aime découvrir en famille les territoires de notre belle région et profiter de notre gastronomie. Au sein de la liste Hissons Haut la Bretagne, elle souhaite participer à cette construction de la Bretagne de demain : « j’aime aider, vivre, préserver le lien social. Je veux aller de l’avant ! »

9. Patrick Barraux

56 ans, Plancoët, assureur, maire, conseiller communautaire délégué, président de la commission mer et littoral de Dinan Agglomération en charge des fonds européens pour les affaires maritimes et la pêche.

Patrick Barraux, 56 ans, est maire de Plancoët, petite ville et chef-lieu de canton des Côtes-d’Armor, à quelques encablures des plages de la Côte d’Emeraude. Il est également Conseiller délégué de Dinan Agglomération en charge des fonds européens pour la pêche et le domaine maritime, son patrimoine, son développement économique et la préservation de son environnement.. Parallèlement, il exerce une activité d’agent général d’assurance. Passionné par la vie publique, très attaché à la ruralité, il souhaite être acteur du développement de son territoire et rendre service à la Bretagne qui l’a “accueilli en 2008, beaucoup apporté, appris et fait progresser”. Son engagement au sein de la liste portée Isabelle Le Callennec est sa façon d’exprimer davantage son amour pour notre région en participant à sa reconstruction pour l’avenir de notre patrimoine.

10. Sylvie Jehanno

60 ans, Lannion, dirigeante d’entreprise.

Sylvie Jehanno, 60 ans, est une dirigeante d’entreprise engagée au sein de la Chambre du Commerce et de l’Industrie des Côtes d’Armor et de Bretagne. Au sein de notre liste, elle s’engage pour “participer à une liste riche par sa diversité, composée d’élus mais aussi d’acteurs du terrain, d’hommes et de femmes impliqués sur leurs territoires et attachés à leur Bretagne, parce qu’ils sont aptes à connaître, analyser et résoudre les problèmes locaux et territoriaux”. Son action est guidée par le bon sens, le désir d’œuvrer pour le bien de tous et la volonté de défendre l’identité, les valeurs et le patrimoine de la Bretagne. Les 20 et 27 juin prochain, elle entend bien “ hisser haut la Bretagne” pour l’alternance dont notre région a besoin.

11. Alain Coudray

65 ans, Saint-Quay-Portrieux, président du comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins des Côtes-d’Armor.

Alain Coudray, 65 ans, préside le Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Elevages Marins des Côtes-d’Armor. Passionné par le monde maritime, il est également le premier Vice-président du Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Bretagne. Alain Coudray s’engage au sein de la liste “Hissons Haut La Bretagne” portée par Isabelle Le Callennec pour mettre au service de notre territoire et de ses habitants, sa connaissance du milieu maritime et de la filière pêche bretonne dont il est un fervent défenseur. Son souhait ? Que les Bretons puissent vivre dans une région mêlant “modernité sans oublier notre culture et notre patrimoine terrestre et maritime”. Ensemble, “hissons haut la Bretagne” les 20 et 27 juin pour réaliser nos vœux pour la Bretagne de demain.

12. Marina André

65 ans, Saint-Brieuc, Cheffe d’entreprise, Conseillère municipale de Saint-Brieuc.

Marina André est née à Léningrad (Russie)  il y a 65 ans. Elle est cheffe d’entreprise, coach professionnel des dirigeants, conférencière à Saint-Brieuc où elle est également conseillère municipale. Elle se passionne pour les questions de stratégie économique, le monde de l’entreprise, le développement international des entreprises, la géopolitique. “J’aime les gens qui habitent en Bretagne, les Bretons ainsi que les Bretons d’adoption, fiables, battants, dynamiques, responsables. J’aime l’identité de ce pays de traditions et de créativité, avec cette ouverture maritime aux horizons différents. A la Région, je veux contribuer au développement économique, rendre la Bretagne plus attractive encore pour faire venir des entreprises françaises et internationales, en créant un environnement politique et économique favorable et en conciliant le développement économique et la transition écologique.”

13. Gérard Vilt

71 ans, Saint-Cast-Le-Guildo, retraité, adjoint, conseiller communautaire à Dinan agglomération.

Gérard Vilt est militaire en retraite et habite Saint-Cast-le-Guildo. Il est adjoint au maire après avoir été président de la Communauté de communes du Pays de Matignon. « La Bretagne est ma région d’adoption, après avoir été « sans domicile fixe » pendant toute ma carrière militaire. Je ne dépends d’aucun parti et je souhaite apporter mon soutien à la liste d’Isabelle. Je veux participer au développement  et la création d’emplois dans le respect d’un environnement de qualité aujourd’hui reconnu comme étant un marqueur régional. Je suis élu d’une station de bord de mer. L’attractivité touristique de la Bretagne est importante pour notre activité économique. »

14. Marie-Anne Debaude

43 ans, Pédernec, restauratrice.

Marie-Anne Debaude, 43 ans, est la gérante du restaurant-traiteur Le Maudez à Pédernec en Côtes-d’Armor. Passionnée par la gastronomie et le patrimoine, elle souhaite inciter ses concitoyens à consommer local. Elle s’engage au sein de la liste “Hissons Haut La Bretagne” pour préserver la culture bretonne et apporter des idées pour améliorer les difficultés de chacun. Les 20 et 27 juin 2021, elle aura à cœur de “hisser haut la Bretagne” pour que nos territoires, notre savoir-faire local soient à la mesure de la richesse de notre patrimoine.

15. Arnaud Le Breton

48 ans, enseignant, conseiller municipal de Plérin.

Arnaud Le Breton, 48 ans, est enseignant au collège Saint-Dominique et au lycée Notre-Dame de Guingamp. Ancien adjoint au maire de Kerpert, commune rurale de Haute-Cornouaille, il est aujourd’hui conseiller municipal de Plérin, commune littorale du pays de Saint-Brieuc. Ce qu’il aime en Bretagne ? Son histoire, ses langues, son patrimoine, son dynamisme économique, culturel et sportif. Au sein de la liste « Hissons Haut La Bretagne », il se bat pour une Bretagne réunifiée retrouvant le sens de son histoire avec un projet régional collectif, ambitieux et tourné vers l’avenir.

16. Nicole Le Couëdic

67 ans, Saint-Hervé, maire.

Nicole Le Couédic est née à Mûr de Bretagne. Elle a enseigné pendant 35 ans en école primaire et a été directrice pendant 17 ans. Arrivant en retraite, on lui a naturellement demandé de devenir adjointe de sa commune de Saint-Hervé avant de devenir maire en 2008. Elle siège à Loudéac Communauté Bretagne Centre. Pour Nicole, l’engagement est une passion tout comme sa commune. Elle s’investit tout particulièrement dans l’action sociale et les solidarités. Saint-Hervé est une commune de 402 habitants en Bretagne intérieure. Nous sommes fiers de compter, parmi nos candidats, des maires qui, comme Nicole, sont au service des communes rurales qui structurent le territoire breton.

17. Jean-Luc Lechevestrier

62 ans, Saint-Maden, agriculteur, maire, conseiller communautaire de Dinan.

Jean-Luc Lechevestrier est agriculteur à Saint-Maden dans le pays de Dinan. Il a fait de la poule pondeuse et du mouton. Il est maire de sa commune depuis 2001 et conseiller d’agglomération à Dinan agglomération. « Si je me suis engagé avec Isabelle Le Callennec et Marc Le Fur, c’est pour défendre les petites communes qui aujourd’hui sont trop négligée. Je défendrai aussi l’agriculture et l’agglomération de Dinan avec Véronique Méheust et Patrick Barraux. »