La liste en Ille-et-Vilaine

1. Isabelle Le Callennec

Isabelle Le Callennec a 54 ans. Née à Nantes, elle a grandi à Rennes. Elle est diplômée de Sup de Co Amiens et du Celsa Paris. Elle a alterné des emplois dans le privé et dans le public.

Elle a été 19 ans l’assistante parlementaire de Pierre Méhaignerie. Elle est conseillère générale de Vitré depuis 2008 et préside le groupe de la Droite et du Centre depuis 2015. De 2012 à 2017, elle a été députée LR de la 5è circonscription d’Ille et Vilaine.

En octobre 2017, elle devient Directrice sécurité et cohésion sociale d’un organisme paritaire. En 2020 elle est élue maire de Vitré puis Présidente de Vitré communauté, aux portes de la Bretagne.

2. Nicolas Belloir

50 ans, Saint-Malo, assistant parlementaire, adjoint au maire, conseiller départemental d’Ille-et-Vilaine.

Nicolas Belloir, 50 ans, 3 enfants, est un homme du sport engagé en politique. Il est Vice-président du comité régional olympique sportif en charge des politiques publiques et membre de la Conférence régionale du sport.
La politique est pour lui un engagement de longue date, collaborateur parlementaire au Sénat, conseiller départemental d’Ille-et-Vilaine depuis 2015, il est élu à Saint-Malo depuis 2001. Adjoint en charge des sports, des grands événements et du port de plaisance de 2008 à 2014, il est aujourd’hui adjoint au maire en charge des finances et de la commande publique et conseiller communautaire de Saint-Malo agglomération.
Nicolas Belloir a de nombreuses cordes à son arc et se passionne notamment pour les questions de développement économique, de développement durable et d’énergie. Il souhaite, entre autres, “davantage explorer l’énergie produite par les vagues (énergie houlomotrice) avec les côtes maritimes dont nous disposons en Bretagne.”

3. Mélina Parmentier

39 ans, Bécherel, maire, conseillère métropolitaine à Rennes Métropole.

Mélina Parmentier, 39 ans, 2 enfants, est Maire de Bécherel et conseillère communautaire à Rennes Métropole depuis 2014. Elle s’engage au sein de la liste “Hissons Haut La Bretagne” pour apporter sa vision et son expérience de la société civile bretonne. Mélina Parmentier en est convaincue : “la région a des compétences essentielles au développement économique de la Bretagne”. Elle souhaite vivement une meilleure coopération entre les collectivités en faisant sauter les barrières administratives, en matière de mobilité et de tourisme particulièrement. Mélina a le souci de l’égalité des territoires pour une meilleure représentation du monde rural, la favorisation du développement économique, de la mobilité et du tourisme en Bretagne.

4. Maxime Gallier

34 ans, Saint-Grégoire, assureur, adjoint au maire en charge de la proximité, de l’animation de la ville et des ressources humaines.

Maxime Gallier, 34 ans, est Maire-adjoint chargé de la Proximité, de l’Animation de la Ville, et des Ressources Humaines dans la ville de Saint-Grégoire en Ille-et-Vilaine. Maxime s’est engagé très jeune au service des autres. C’est un passionné des sujets liés à l’économie, à la formation, aux ressources humaines et à la digitalisation. Maxime Gallier aime sa région, son cadre de vie et son dynamisme. Il participe au projet d’Isabelle Le Callennec pour « libérer les énergies et donner un nouveau souffle aux territoires » en hissant haut la Bretagne.

5. Delphine Vieuxbled

42 ans, Fougères, Urbaniste, élue à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Ille-et-Vilaine.

Delphine Vieuxbled, 42 ans, 2 enfants de 11 et 12 ans, est une brétilienne originaire de Tours (37) et installée à Fougères depuis 2003. Elle est très impliquée dans le milieu associatif. C’est par cet investissement qu’elle a été « repérée » par les élus locaux et invitée à participer aux municipales de 2015. Delphine est de sensibilité centriste.
Chef d’entreprise à la tête d’une agence d’urbanisme, elle aborde l’aménagement du territoire par le biais de l’urbanisme réglementaire et l’urbanisme opérationnel, deux facettes de son métier qui nourrissent l’une de l’autre. Elle a choisi de s’orienter vers le conseil aux collectivités afin de participer activement au développement des territoires en y intégrant la problématique de la préservation de l’environnement. Par son approche rigoureuse et son sens de la pédagogie, elle accompagne les communes dans leurs projets d’aménagement. La richesse de son expérience et sa curiosité font d’elle une urbaniste « tout terrain » et une animatrice hors-pair, disposée à répondre aux questions des élus et des habitants au fil de l’élaboration des projets.

Delphine Vieuxbled est également élue à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Ille-et-Vilaine. Elle représente la CCI au sein de la Mission locale et est membre du Club Alpin Français de Fougères. Au sein de la liste « Hissons Haut La Bretagne » elle souhaite s’engager pleinement pour sa région, notamment sur les sujets liés à l’aménagement des territoires et l’environnement.

6. Dominique Denieul

Dominique Denieul, 54 ans, est agriculteur, Maire de Piré-Chancé en Ille-et-Vilaine et Président du Pays de Chateaugiron Communauté. Élu référent à l’Etablissement Public Territorial du Bassin de la Vilaine pour le Pays de Châteaugiron Communauté, Dominique Denieul est spécialiste des sujets liés à l’agriculture et l’environnement. Il est convaincu que la diversité de l’agriculture est le meilleur allié pour la reconquête de la qualité de l’eau et pour l’amélioration de la biodiversité en Bretagne. L’accès au sport et à la culture pour tous font également partie de ses convictions, c’est la raison pour laquelle il porte également ces dossiers à l’intercommunalité. Pour toutes ces raisons, il s’engage au sein de notre liste pour “hisser haut la Bretagne”.

7. Françoise Boussekey

55 ans, Sainte-Marie, maire, vice-présidente de Redon agglomération en charge du développement économique.

Françoise Boussekey, brétilienne de 55 ans, est Maire de la commune de Sainte-Marie et Vice-présidente de l’intercommunalité Redon agglomération. Native de Guichen, elle porte la Bretagne dans son cœur pour son identité culturelle forte, la diversité de ses paysages, son dynamisme économique et sa capacité à rebondir. Elle s’engage au sein de notre liste pour que la Bretagne soit un territoire de développement économique “grâce à ses nombreux atouts et pour qu’elle se dote des outils lui permettant de surmonter ses fragilités”. Françoise Boussekey aura à cœur de défendre un développement équilibré sur l’ensemble du territoire, tout en préservant son environnement et la qualité de vie en “hissant haut la Bretagne” les 20 et 27 juin prochains.

8. Louis Thébault

Louis Thébault, 67 ans, est Maire de Pleine-Fougères. Premier Vice-président de la Communauté de Communes du Pays de Dol et de la Baie du Mont St-Michel chargé du tourisme, de l’aménagement du territoire, des contractualisations, de l’habitat et du numérique, il souhaite que le développement de la région ne laisse aucun territoire de côté, en particulier les plus ruraux. Homme de terroir, il s’engage au sein de la liste “ Hissons Haut la Bretagne” pour le démarrage d’une nouvelle ère, une région plus forte culturellement et économiquement, solidaire de tous ses territoires. Louis Thepaut souhaite que notre région ne laisse aucun de ses concitoyens sur le bord du chemin et œuvrera “ pour qu’il fasse bon vivre dans une Bretagne unie et solidaire”. Ensemble, nous “hisserons haut la Bretagne” les 20 et 27 juin pour rêver ensemble de la Bretagne de demain.

9. Soazic Blouin

Soazic Blouin, 47 ans, native de Rennes, a toujours habité Bain-de-Bretagne, où elle est adjointe au maire, chargée du développement économique, du commerce, de l’artisanat et des finances locales. Responsable du contrôle de gestion et des finances au sein du groupe Sveltic d’Intermarché, elle travaille depuis 20 ans dans ce groupe qui a su s’implanter sur le territoire breton : « l’activité agroalimentaire est très représentée, pour preuve le label « Produit en Bretagne ». Nous sommes une terre fertile, qu’il faut préserver. »

Femme de terrain, Soazic Blouin est membre active de plusieurs associations tant sportives que culturelles comme « Vivre l’anglais » ou bien d’une association d’œnologie. Elle participe à des championnats de badminton et s’investit beaucoup dans le monde de la chorale. Bretilienne investie, elle souhaite ainsi concrétiser son engagement acquis dans nos territoires en s’engageant au sein de la liste « Hissons Haut La Bretagne » et ainsi insuffler le développement économique dont la Bretagne de 2021 a besoin.

10. Thomas Rousseau

33 ans, Rennes, responsable de clientèle grands comptes chez Verlingue.

Thomas Rousseau, 33 ans, marié, 1 enfant, est responsable de clientèle grands comptes chez Verlingue. Il dispose d’un sens du service et des responsabilités qu’il souhaite mettre au profit de sa région au sein de la liste « Hissons Haut La Bretagne ». Anciennement engagé chez les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens et membre de la chambre franco-américaine de commerce, ses expériences ont nourri son goût pour l’action et les relations humaines. Passionné d’histoire, il a à cœur de contribuer à la préservation du modèle culturel unique de la Bretagne et souhaite transmettre une région rayonnante aux générations futures. Thomas Rousseau, à travers ses compétences économiques, financières et managériales et son expérience à l’international, est engagé pleinement pour que la région retrouve « son esprit innovant et de conquête ».

11. Laurence Querrien

53 ans, Cancale, ostréicultrice, conseillère municipale chargée de la gestion du littoral, du port et des déchets.

Laurence Querrien, 53 ans, est ostréicultrice au sein de la SCEA Querrien. Laurence Querrien est née à Fougères mais est cancalaise de coeur depuis qu’elle y a rencontré son mari ostréiculteur. Elle est arrivée à Cancale en 1989, une ville réputée pour ses huîtres plates et pour ses huîtres creuses d’élevage, elle porte naturellement un intérêt particulier aux questions relatives au littoral. Investie dans la vie de la cité, Laurence est Conseillère déléguée au port littoral eaux assainissement et déchets, Vice-présidente à la Commission locale de l’eau, membre des Eaux de Beaufort, au sein de l’Association Nationale des Élus du Littoral (ANEL), de Vigipol – Syndicat Mixte de Protection du Littoral Breton et du Conseil portuaire de Saint-Malo. Laurence Querrien s’engage au sein de la liste « Hissons Haut La Bretagne » pour que les Bretonnes et les Bretons puissent continuer de vivre en harmonie avec l’environnement et conserver leur qualité de vie.

12. Bernard Ethoré

62 ans, Bréal-sous-Montfort, maire, président de la communauté de communes de Brocéliande, retraité de l’industrie automobile.

Bernard Ethoré est né à Guéhenno dans le Morbihan et habite à Bréal-sous-Montfort en Ille-et-Vilaine.  Il a vécu une carrière de cadre dans l’industrie automobile chez PSA où il était ingénieur. Bernard est élu une première fois en 2001, devient adjoint en 2008 et est élu maire en 2014. Depuis 2016, il est également Président de la Communauté de communes de Brocéliande qui regroupe environ 18 000 habitants.
« Ma fibre est à droite. Je partage les idées d’Isabelle. Aujourd’hui, Emmanuel Macron n’ a pas été à l’écoute des élus. Il faut défendre une vraie politique pour la Bretagne. Rennes, c’est la porte de la Bretagne on a l’impression que la porte est fermée à clé quant on voit les dessertes de transport (dessertes routières, ferroviaires et aériennes…) Il reste beaucoup de travail à faire pour ouvrir la Bretagne. »

13. Francine Pitois-de La Gatinais

53 ans, Rennes, cadre du privé.

Francine Pitois-de La Gatinais est née à Farnborough en Angleterre il y a 53 ans. Elle est cadre dans une entreprise stratégique de santé ayant un site industriel en Bretagne. Elle est engagée dans une association de soutien aux familles et soignants des grands prématurés. « J’admire la capacité de mobilisation collective des bretons pour leur région, au-delà des clivages politiques, leur ancrage dans les traditions, leur culture de l’expérimentation. Je souhaite faire de la Santé (prévention, organisation des soins, aménagement du territoire, formation, innovation) une politique majeure du Conseil Régional de Bretagne ».

14. Pascal Lecler

65 ans, Saint-Malo, président du comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins 35.

Pascal Lecler, 65 ans, est Président du comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins d’Ille-et-Vilaine depuis 1999, représentant les 69 entreprises de Saint-Malo, Cancale et Dinard. Ancien Conseiller municipal de la Richardais, il est également engagé au niveau associatif. Il est actuellement Président de la société civile du pays de St Malo et Président de l’Accetem, une association qui regroupe les agriculteurs, les conchyliculteurs et les pêcheurs du Pays de Saint-Malo. Passionné par le monde maritime, Pascal Leclerc s’engage au sein de la liste « Hissons Haut la Bretagne » pour y défendre une politique maritime forte et soulever les enjeux sociaux et économiques de ce secteur essentiel pour notre région.

15. Jolène Roué

31 ans, Rennes, responsable partenariat nationaux et relations publiques du Groupe l’Orange bleue.

Jolène Roué, 31 ans, est responsable des Partenariats nationaux et des relations publiques du groupe de salles de remise en forme L’Orange bleue. Après un Master à Paris puis 2 ans en alternance entre Rennes et Paris, elle est revenue dans sa ville natale.

Journaliste de formation, elle a exercé pendant 8 ans à la télévision locale TVR dont 4 ans en qualité de Rédactrice en chef et Présentatrice du journal d’informations. Grâce à cette profession de terrain, elle a une large connaissance du territoire et de ses acteurs dans les domaines économique, agricole, culturel ou encore des politiques locales.

Pour hisser haut la Bretagne, elle milite pour en faire une région à laquelle les jeunes sont fiers d’appartenir, dans laquelle ils ont envie de travailler et pour laquelle ils ont à cœur d’être les principaux acteurs. Pour ce faire, la région doit libérer l’administration en la simplifiant, protéger les plus vulnérables et transmettre sa culture et ses savoir-faire jusqu’à l’international.

Très jeune, elle s’est intéressée au monde économique. Elle est convaincue qu’il peut y avoir un emploi pour chacun en Bretagne et de surcroît des métiers de passion. Elle fait sienne la devise de Confucius « choisissez un métier que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ». Pour renforcer le lien entre les bretonnes, les bretons et le reste du monde, il est urgent d’accélérer le déploiement du très haut débit, de rapprocher les territoires et d’aller au bout des démarches d’aides à la transition écologique et économique des agriculteurs de la mer ou de la terre. Son ambition est d’œuvrer pour une région forte et que la Bretagne devienne une référence en France et en Europe !

16. Tangi Marion

36 ans, Maen Roch, Conseiller entreprise à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Bretagne, Conseiller municipal délégué au développement économique.

Tangi Marion, 36 ans, exerce une fonction de conseil et d’accompagnement aux entreprises au sein de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Bretagne. Conseiller municipal délégué chargé du développement économique de la commune brétilienne de Maen Roch, commune nouvelle de 5000 habitants, il porte un intérêt particulier au sport, au patrimoine et à l’innovation. Spécialiste des sujets économiques au niveau territorial, Tangi Marion s’engage au sein de notre liste portée par Isabelle Le Callennec car pour lui, c’est la région, qui dispose d’une compétence décisionnaire en matière de développement économique, d’accompagner les entreprises et les citoyens. Les 20 et 27 juin prochain, il aura à cœur de “ hisser haut la Bretagne” pour proposer l’alternance dont notre région a besoin.

17. Raphaëlle Gard

34 ans, Rennes, consultante indépendante.

Raphaëlle Gard, 34 ans, est consultante indépendante. Ingénieure agronome de formation, elle s’intéresse spécialement aux sujets liés à l’agroalimentaire et à l’agriculture. Selon elle, «les responsabilités des politiques régionales sont réelles et ont un véritable impact sur nos vies professionnelles, nos vies de parents et d’usagers. Être candidate c’est être au service, apporter ma pierre pour que les décisions prises soient pertinentes et pragmatiques pour les bretons et pour le développement de l’ensemble de notre région ». Pour toutes ces raisons, en tant que colistière issue de la société civile, Raphaëlle Gard s’engage au sein de notre liste portée par Isabelle Le Callennec.

18. Gwendal Lecointre

19 ans, étudiant, Conseiller municipal à Saint-Broladre, délégué régional d’une association de jeunes élus.

Gwendal Lecointre a 19 ans. Il est étudiant et fait partie des plus jeunes conseillers municipaux de France puisqu’il a été élu conseiller municipal délégué à Saint-Broladre en 2020. Si Gwendal s’engage, c’est pour « la Bretagne, son patrimoine, son histoire, la pluralité de ses entreprises, de ses exploitations agricoles, mais aussi sa capacité à attirer les Français. » Il veut  » un budget plus conséquent pour le conseil régional des jeunes et une vraie inclusion de celui-ci, un accompagnement des agriculteurs dans leurs projets, une réinsertion des jeunes dans l’emploi, des aides culturelles pour les bretons. »

19. Stéphanie Boutros

30 ans, Mordelles, Gestionnaire de Projet Événementiel, créatrice du projet Humanitaire Stf And Co en partenariat avec la Ligue contre le Cancer, conseillère municipale à Montreuil-sous-Pérouse de 2014 à 2020.

Stéphanie Boutros, 30 ans, est employée au Scarabée Biocoop de Rennes. Conseillère municipale pour la commune de Montreuil-sous-Pérouse en Ille-et-Vilaine de 2014 à 2020, elle est impliquée aujourd’hui dans plusieurs projets, notamment humanitaire comme la Ligue contre le cancer dont elle a participé à des récoltes de dons. Son investissement tant au niveau politique qu’associatif lui a donné envie de s’impliquer dans la vie de la région. Sensible aux sujets liés à la culture, Stéphanie Boutros s’investit aujourd’hui aux côtés d’Isabelle Le Callennec au sein de la liste qu’elle porte pour “Hisser haut la Bretagne” les 20 et 27 juin prochains.

20. Gurval Guiguen

32 ans, Rennes, auditeur financier, conseiller municipal et métropolitain de Rennes de 2014 à 2020

Gurval Guiguen, 32 ans, est auditeur financier. Pour lui, « la Bretagne doit renouer avec son esprit pionnier, tenter, innover, avancer, trouver des solutions sans attendre que d’autres les trouvent à notre place ». Ses sujets de prédilections ? L’économie, la mer, la défense, l’organisation territoriale et l’identité bretonne. Fervent défenseur d’une Assemblée unique de Bretagne, il aura à cœur de « hisser haut la Bretagne » les 20 et 27 juin prochains pour participer, avec nous, à l’avenir de notre région que nous aimons tant.

21. Anne-Katell Le Rouillé

conseillère municipale à Saint-Malo.

Anne-Katell Le Rouillé est née il y a 43 ans à Saint-Malo où elle est aujourd’hui conseillère municipale et Conseillère de Saint-Malo Agglomération. Elle est consultante en gestion de patrimoine. Elle souhaite “ouvrir la possibilité aux étudiants bretons d’envisager leur avenir avec l’accès à un campus connecté sur l’ensemble du territoire national, leur permettant ainsi de pouvoir élargir leur choix, sans quitter physiquement le territoire”. Elle veut aussi “ouvrir les négociations avec les compagnies aériennes pour maintenir l’aéroport de Dinard pleurtuit et développer les infrastructures portuaires afin de promouvoir l’attractivité économique et sportive du territoire breton.”

22. Ronan Crambert

22 ans, Betton, Etudiant, Président d’une association de protection du patrimoine.

Ronan Crambert, 22 ans, étudiant en école de commerce, est un des plus jeunes colistiers de notre liste « Hissons Haut la Bretagne ».Il a été Vice-champion de Bretagne de judo en 2014. Actuellement en master spécialisé en finance, il souhaite participer à l’accélération du développement économique de la Bretagne, particulièrement sur l’investissement régional socialement responsable. Jeune homme déterminé et fier de sa région, Ronan s’engage pour la défense et la protection du patrimoine dans sa cité bretillienne. Passionné de pêche de compétition, Ronan, ancien licencié à l’école de pêche de Betton, a fait la fierté de la ville en remportant le championnat de France de 2e division de pêche au coup. Cette année, et pour les 6 prochaines années, il entend bien porter les couleurs de « hissons haut la Bretagne » pour concrétiser l’alternance dont notre belle région a besoin.

23. Solange Bourges

Janzé.

Solange Bourges, 72 ans, est une enseignante à la retraite. Elle a été Conseillère municipale et adjointe à la Mairie de Brie de 2001 à 2014 puis Conseillère municipale à Janzé et Conseillère communautaire de 2014 à 2020. Engagée au niveau associatif, elle est membre du Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie d’Ille et Vilaine et de la Fédération Nationale des Retraités. Elle souhaite porter des idées recueillies auprès d’habitants et auxquelles elle croit. Solange Bourges aura à cœur de défendre l’identité bretonne, son rayonnement national et international ainsi que son trilinguisme. Sa priorité sera d’œuvrer pour un équilibre des territoires. Pour toutes ces raisons, elle s’engage auprès de notre liste “Hissons Haut La Bretagne”.

24. Jérémy Gilbert

33 ans, Guipry-Messac, responsable de développement.

Jérémy Gilbert est né à Reims il y a 33 ans.
Il vit aujourd’hui en famille à Guipry-Messac en Ille-et-Vilaine et est chargé de développement dans l’imprimerie. Pour lui « Nous ne pouvons toujours râler contre les politiques, sans prendre un minimum conscience d’une part de comment cela fonctionne et d’autre part de comment améliorer les choses. Il appartient à chacun à son échelle de prendre les choses en mains pour les amener vers l’idéal qu’il a envie de défendre. »
Jérémy est passionné par la richesse culturelle de la Bretagne. Il veut « valoriser la culture et l’identité bretonne, pour rendre plus que jamais chaque habitant fier de son territoire ».

25. Jacqueline Clément-Rivet

69 ans, Vitré, retraitée.

Jacqueline Clément-Rivet a 69 ans et habite Vitré. Elle est retraitée et passionnée de politique. Elle sillonne la Bretagne pour rendre visite à ses deux enfants et ses cinq petits-enfants qui vivent à ses deux extrémités. Elle considère que l’emploi et la sécurité sont les deux priorités importantes pour notre région.“Je fais entièrement confiance à la tête de liste Isabelle Le Callennec, elle a les compétences pour mener à bien cette mission. Elle est fidèle à ses valeurs. Elle est là pour servir et non pas se servir. La Bretagne la mérite bien.” déclare-t-elle.

26. Raphaël L’Herrou

19 ans, Dinard, étudiant en Hôtellerie-Restauration

Raphaël L’Herrou a 19 ans et est étudiant au Lycée hotellier de Dinard. Il est originaire du Finistère. Pour s’engager dans une liste aux élections régionales, il s’intéresse bien sûr à la politique mais également Au fait des questions économiques et à la gestion des entreprises. « Il s’agit pour moi de soutenir la démarche d’Isabelle Le Callennec à travers sa candidature. Je souhaite représenter au mieux la jeunesse bretonne à travers ma candidature. Car nous savons que la jeunesse c’est l’avenir de notre région. Je suis né en Bretagne et j’y ai toujours vécu . Issu de la Bretagne occidentale, j’ai été imprégné de la culture régionale avec mes grands-parents et mes arrières-grands-parents. Notre région à un fort potentiel de dynamisme dans divers domaines : maritimes (Ifremer, les infrastructures portuaires, la pêche…), la santé. Je pense que ce que j’aime le plus en Bretagne c’est ceux qui font de la Bretagne ce qu’elle est : les Bretonnes et les Bretons ».

27. Laurence Biger

53 ans, Pacé.

Laurence Biger est native du pays bigouden. Elle est assistante administrative dans le bâtiment à Pacé en Ille-et-Vilaine. Dans sa commune, elle a figuré sur la liste aux élections municipales avec l’équipe de Ingrid Simonessa. Laurence est bénévole dans l’organisation du Tournoi de Basket de Pacé et dans la présentation de voitures anciennes tous les mois.
« C’est pour la personne d’Isabelle Le Callennec que je me suis engagée, pour ce qu’elle représente, sa droiture, ses idées »

28. Quentin Lefebvre

21 ans, Rennes, Etudiant en histoire.

Quentin Lefebvre, 22 ans, est étudiant en histoire et sciences politiques à l’Institut Catholique de Rennes. Cultivant un intérêt poussé pour l’histoire et la littérature classique, il est également passionné de football. Il a rejoint notre liste “Hissons Haut La Bretagne” pour plusieurs raisons: “Je suis candidat car je pense que cette liste porte le meilleur projet pour permettre à la Bretagne d’être le « meilleur élève » de France en matière d’éducation, d’enseignement supérieur, de sécurité et de partage des valeurs républicaines”. Sa priorité sera de contribuer à faire de la Bretagne une terre où chacun se sent en sécurité, que ce soit dans les métropoles ou dans des territoires plus ruraux.